Meurtres à Monnaie: Un polar saisissant par Philippe-Michel Dillies

Meurtres à Monnaie: Un polar saisissant par Philippe-Michel Dillies

Titre de livre: Meurtres à Monnaie: Un polar saisissant

Auteur: Philippe-Michel Dillies

Broché: 239 pages

Date de sortie: December 19, 2016

Éditeur: Editions Alain Bargain

Obtenez le livre Meurtres à Monnaie: Un polar saisissant par Philippe-Michel Dillies au format PDF ou EPUB. Vous pouvez lire des livres en ligne ou les enregistrer sur vos appareils. Tous les livres sont disponibles au téléchargement sans avoir à dépenser de l'argent.

Philippe-Michel Dillies avec Meurtres à Monnaie: Un polar saisissant

Deux affaires en apparence indépendantes semblent étrangement liées...

Monnaie, petite ville d’Indre et Loire. Charles Wenzy coule des jours paisibles, jusqu’au jour où son meilleur ami est assassiné d’une flèche dans le dos. Les ennuis commencent pour ce spécialiste de la chasse à l’arc.
Un château fait l’objet d’un étrange cambriolage… Y a-t-il un rapport entre les deux affaires ? De Monnaie à Tours en passant par Montlouis, l’inspecteur Huberdeau suit la trace sanglante laissée par le tueur. Pourquoi troubler ainsi la quiétude de ces bords de Loire ?

Suivez les pas de l'inspecteur Huberdeau dans une double enquête en Touraine !

EXTRAIT

— Montrez-moi vos flèches de chasse !
— Elles sont là, dans ce gros tube de carton, mais c’est absurde, tout chasseur marque ses flèches de son nom et de son numéro de permis, je ne déroge pas à la règle. Je n’ai pas vu la flèche qui a tué mon ami, mais je doute qu’elle porte mon nom, ni aucun autre !
— Si, justement, elle porte un nom… Et un numéro… Les siens ! Ne trouvez-vous pas cela étrange ? Le vétérinaire de Monnaie assassiné avec une de ses propres flèches !
— Effectivement, mais cette flèche aurait pu avoir été volée…
— Par un ami…
— Je vous interdits !
— Allons, calmez-vous, monsieur Wenz! Au fond, peu importe que cette flèche fût sienne, dérobée ou prêtée pour une raison qui m’échappe encore, l’essentiel n’est-il pas qu’elle fut bien tirée? Par un arc, bien entendu ! Or des arcs, vous en possédez plusieurs. De fortes puissances ?
— Soixante-dix livres…
— Vous êtes chasseur…
— Mais pourquoi aurais-je tué Benjamin ? Je vous le demande !
— Un point pour vous, Wenz ! Pourquoi ? Voilà précisément ce que j’ignore : le mobile. C’est bien pour cela que je ne vous ai pas encore inscrit définitivement comme suspect numéro un !

CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE

Éditions Bargain, le succès du polar breton. - Ouest France

À PROPOS DE L'AUTEUR

Né en 1952 à Roubaix (Nord), Philippe-Michel Dillies s’est épris de la Touraine où il vit depuis vingt-trois ans. Dans ce premier roman, il s’est attaché à faire partager au lecteur une certaine "ambiance tourangelle" à travers la description des divers manoirs et châteaux qui jalonnent cette histoire.